13 OCTOBRE

Dudes & Girls in a train

J’ai commencé à dessiner cette série dans le train en partant sur Paris. J’avais un week-end entre nanas en vue et un rdv pro. Alors hop 3 heures de tgv, une place en 1ère s’il vous plait, ma tablette et mes écouteurs sur les oreilles, j’ai commencé à dessiner tranquillement.

 

Le train, c’est finalement un endroit où j’aime travailler. Tu as de la place, le temps de te poser, tu es coupée du monde, sans réseau, avec comme paysage des champs, des champs et encore des champs 😉
Quand je sais que je vais prendre le train, je blinde toujours mon macbook de séries et de films et à chaque fois ça ne manque pas, je regarde le debut d’un épisode et je finis par couper pour dessiner, lire ou simplement regarder par la fenêtre le train filer, comme si j’avais mieux à faire 🙂

Après j’avoue, sortir sa tablette graphique dans le train, en plus de son macbook, ça prend un peu de place et tu sens le regards curieux des gens autour de toi. Beaucoup de personnes travaillent dans le train, les ordinateurs portables sur la tablette du siège du train, ça ne choque plus personne, mais une tablette graphique, ce carré noir et ce stylet qui dessine de l’invisible…

Bizarrement je n’aime pas trop quand on me regarde dessiner, je suis dans ma bulle. Mais dans le train, ça me gène moins, les écouteurs me coupent, ça me détend même.
Donc dans cette série d’illustrations, j’ai voulu pour une fois mettre en avant des attitudes, sans visage et axer sur les tatouages, que je me rêve…

Poster un commentaire